Appréhender les objectifs de développement durable par l’enseignement
Le CRI crée une approche innovante de l’enseignement qui contribue, autant sur la forme, que sur le fond, à ses objectifs de durabilité.
15 04 2021
Appréhender les objectifs de développement durable par l’enseignement

L’Humanité crée des problèmes plus vite qu’elle ne crée de solutions pour les résoudre."

"L’Homme, à des échelle différentes, est devenu une puissance géologique, [il] est capable de transformer la Terre, et c’est ce qu’on appelle, d’une certaine manière, l’anthropocène." C'est ainsi que Gaëll Mainguy, directeur du développement et des relations internationales du CRI, aborde l'inadéquation des solutions d’hier avec les défis que nous devons affronter aujourd’hui. Au-delà de nos propres actions, nous devons former la génération “anthropocène”, qui grandit au cœur des problématiques climatiques, et lui donner tous les outils pour qu’elle puisse façonner un futur durable.

Dès lors, comment repenser l’apprentissage pour permettre à tou·te·s d’avoir un impact environnemental et sociétal ?

Repenser les manières d’apprendre pour relever les défis de demain

Il faut “encourager les apprenants à être dans la collaboration et l’ouverture plutôt que dans la compétition” (Alison Bellwood, Creator and Director of the World’s Largest Lesson, Project Everyone). C’est ce à quoi nous œuvrons au sein du CRI et ce, depuis sa création. Nous encourageons les étudiant·e·s à co-construire des projets dont les impacts doivent être environnementaux et sociétaux.

Depuis 2016, cette volonté est formalisée par l’inscription de la stratégie du CRI en faveur des Objectifs de Développement Durable définis (ODD) par les Nations Unies. Cet engagement commence dès la formation des étudiant·e·s engagé·e·s, au CRI, dans le cursus LMD (Licence, Master, Ecole Doctorale) de l’Université de Paris.

Nous savons qu’il faut sans cesse adapter notre positionnement pour que notre engagement soit adapté à l’évolution des enjeux globaux.

Étudier tout en agissant sur le monde


Le CRI a donc décidé de créer une approche innovante de l’enseignement qui contribue, autant sur la forme que sur le fond, à nos objectifs de durabilité. Pour cela, nous enseignons aux étudiant·e·s que la complexité et l'interdépendance des défis globaux de développement durable nécessite une démarche systémique, intégrée et interdisciplinaire.
Cette année, les maquettes des programmes ont été modifiées afin de renforcer notre engagement écologique. Elles intègrent désormais pleinement cette démarche de l’enseignement par et pour les Objectifs de Développement Durable.

Par exemple, lors de l'apprentissage de la thermodynamique en licence, les exemples et les mises en application portent sur des projets en lien avec la durabilité. Même transformation pour le master AIRE, dans lequel il sera enseigné l’usage d’algorithmes moins gourmands en énergie.

Un semestre consacré au développement durable a vu le jour, à destination des étudiant·e·s en licence. Le but est de leur permettre d’appréhender les enjeux du développement durable et de créer des projets en respectant une approche de durabilité. Chacun de leur projet doit répondre à un ou des objectifs de développement durable définis par l’ONU.

Les étudiant·e·s de licence participent également chaque année à “l’Aquathon”, événement créé autour de deux ODD : "accessibilité à une eau propre et saine" et "protection de la vie aquatique". En collaboration avec l’Université de Brest, leader européen des sciences marines, son Open Factory, l’IFREMER et l’association Astrolabe Expeditions, les étudiant·e·s suivent une première formation à la résolution de problématiques de développement durable et aux sciences participatives. L’occasion pour eux/elles de découvrir le design thinking, de prototyper des outils et de les tester sur le terrain.

L’enseignement tourné vers les ODD se poursuit au sein du Master dans le cadre d’une UE libre (une Unité d'Enseignement complémentaire à la formation initiale que l’étudiant·e choisit de suivre). Les élèves ont pour projet final de sensibiliser le public sur un sujet environnemental en trouvant le canal de diffusion et le format les plus appropriés pour une sensibilisation efficace.

Quant à l'École Doctorale, le CRI prépare un cycle de conférences sur la pratique durable dans la recherche. Celles-ci permettent aux étudiant·e·s en thèse de s’interroger et de calculer le bilan carbone de leurs recherches et de leur laboratoire. Elles/Ils seront aussi en capacité de travailler sur l’impact environnemental des expéditions de recherche.

Ces transformations de programmes ont pour but de faire évoluer la manière de penser pour intégrer les enjeux du développement durable, de développer un socle commun de connaissances et d’acquérir des compétences pour être en capacité de transmettre et d’agir.

Ouvrir l'enseignement à tou·te·s pour une réponse collective

Le CRI est né du souhait de concevoir un nouveau type de lieu d’apprentissage centré sur les individus désireux de relever leurs défis personnels, ceux de leurs communautés ou de la planète. C’est pourquoi, au-delà de la refonte des programmes des cursus universitaires, nous ouvrons nos enseignements à toutes les personnes concernées par le développement durable, sans aucune distinction.

Nous vous proposons, notamment, de découvrir les derniers cours de Gaël Manguy, chercheur et directeur du développement et des relations internationales au CRI. Ce cours est accessible gratuitement sur Youtube. Il propose d’explorer, ensemble, les pistes pour un monde soutenable.

Nous voulons donner à chacun·e les outils pour agir sur son environnement direct et, ainsi, contribuer à la pérennité de notre planète.

Pour aller plus loin ...

La question de “L’Education pour un monde durable” fut l'objet d’une table-ronde d’un panel d’expert·e·s lors du Festival #LearningPlanet. Les intervenant·e·s ont exploré comment les apprentissages doivent évoluer pour permettre à tout·e·s d’acquérir le savoir et les compétences nécessaires pour pouvoir construire collectivement des solutions durables.
Découvrez leur présentation (en anglais)

__________________________________________________________________________________

Tackling the Sustainable Development Goals through Education

CRI is forging its own innovative approach to education that seeks to address the Sustainable Development Goals and adopt a sustainable-development mentality.

“Humanity creates problems faster than it can devise solutions to fix them."

"At varying scales, humans have come to be able to influence geological phenomena and transform the earth—that’s essentially what the Anthropocene is." These are words from Gaëll Mainguy, CRI's Director of Development and International Relations, commenting on the inadequacy of yesterday's solutions to today’s problems. At CRI, we feel changes in habits aren’t enough; we need to educate the “Anthropocene generation” that is coming of age as climate issues reach a fever pitch. This upcoming generation must be endowed with all the tools necessary to create a sustainable future.

So, how do we rethink education so that every one of us can make a positive impact on society and the environment?

Rethinking education to meet tomorrow’s challenges

First of all, we need to "encourage learners to be collaborative and open rather than competitive," says Alison Bellwood, creator and director of the World's Largest Lesson and Project Everyone. That’s precisely what we’ve been doing at the CRI since its inception, encouraging students to work together to develop projects that have a positive impact on society and the environment.

In 2016, we made this commitment official when we adopted the UN’s Sustainable Development Goals (SDGs) into our education strategy. Students at every level—Bachelor's, Master's and Doctoral—will focus on the SDGs in CRI’s programs offered through the University of Paris.

As today’s global landscape can shift in the blink of an eye, we’re aware that we must continually evolve to make sure our commitments remain relevant.

Study while making an impact

The CRI is developing an innovative approach to education that tackles the SDGs and adopts a sustainability mindset. Students learn the complexity and interdependency of today’s global sustainable-development challenges and the systemic, integrated and interdisciplinary solutions they require.

This year, our curricula have been reoriented to place more emphasis on ecological sustainability, designing courses around SDGs to find ways to address them.

Take Bachelor’s-level thermodynamics, for example. In-class examples and applied-science initiatives will focus on sustainability, and the same goes for the AIRE Master’s, in which students will learn, among other things, to develop algorithms that consume less energy.

Starting this year, all undergraduate students will spend a semester learning about sustainable development so they can grasp the seriousness of the issues and develop projects through the lens of sustainable development. Every project must attempt to tackle at least one of the SDGs.

Likewise every year, undergraduate students will now also take part in the "Aquathon," an event that focuses of two SDGs, "ensuring universal access to clean and healthy water" and "sustainable use of oceans, seas, and marine resources". For this annual event, we partner with the University of Brest, home to one of Europe’s forerunning marine-science programs with its innovative Open Factory, IFREMER, and Astrolabe Expeditions initiatives. The Aquathon provides students an introductory crash course in both tackling marine sustainable development and integrating citizen science. It gives students the opportunity to discover “design thinking” as well as prototype tools to then test in the field.

We’re pivoting toward SDGs in our Master's program by offering the option of an elective course toward their major that focuses on a particular goal. Similarly, final projects in the program must raise awareness about an environmental issue and will be graded on both the practicality and effectiveness of the method chosen.

CRI’s Doctoral School is currently preparing a series of lectures on sustainable practices in research. These conferences will allow PhD students to reflect on the carbon footprint of their research and lab work while providing them with tools to reduce it. This includes ways to lessen the environmental impacts of going abroad to conduct research.

The purpose of reorienting our programs in this way is to instill in students a sustainability mindset, to see all issues through the lens of sustainable development. We likewise want to provide students with a common base of knowledge surrounding sustainability so they’ll be fully prepared in the future to both share knowledge and take action.

Programs open to the general public to accelerate collective action

The CRI was born out of a desire to design a new kind of learning environment in which individuals can take on the challenges in their personal lives and well as those of their communities and their planet. This is why we’ve gone beyond rethinking degree curricula to offer courses to anyone and everyone interested in sustainable development.

We invite you in particular to check out the latest courses offered by Gaëll Mainguy, researcher as well as Director of Development and International Relations at the CRI. Watch his courses for free on YouTube to discover alongside fellow learners the path to a sustainable world.

We want to provide everyone with the tools they need to make an impact on their immediate environments in order to contribute to the sustainability of our planet.

Digging deeper...

“Education for a Sustainable World" was the subject of a panel discussion at the #LearningPlanet Festival. Speakers explored how education must evolve to allow everyone to acquire the knowledge and skills necessary to come together to create sustainable solutions.

Watch the presentation (in English)



More news